25/10/2012 15:25

Traitement de la dépression par la créatine

Catégorie : Lecture
Auteur : Jack R Foucher
Traiter la dépression comme un déficit énergétique

Proposé par S Weibel

La créatine est un donneur de phosphore permettant de restaurer l’ATP, utilisée à haute dose chez le sportif (rétention musculaire). Les auteurs se placent dans la théorie énergétique des troubles de l'humeur. Dans un modèle de dépression chez le rongeur, seule les rates présentaient une amélioration de leur taux d’ATP cérébral mesuré par spectroscopie MR avec une supplémentation en créatine.
Les auteurs ont traité deux groupes de 25/27 femmes présentant un épisode dépressif majeur (80% en épisode inaugural) par de l’escitalopram (10-20 mg) + créatine (5g) vs placébo (étude randomisée en double aveugle). Dès la deuxième semaine les patientes sous IRS + créatine présentaient une baisse significative de leur symptômes vs placébo. Cet effet se maintenait avec à la 8ème semaine en terme de rémission et de réponse (p<0.001).

Les auteurs n’ont pas mesurer la restauration du métabolisme énergétique chez les patientes (la spectro MR du phosphore est aussi réalisable chez l’homme). La taille d'effet semble conséquente même si les conclusions ne s'appliquent qu'à une population particulière (femme, premier épisode). A noter l'observation d'une augmentation de la dopamine dans le milieu extracellulaire du cerveau de rats traités par la créatine.

In Kyoon Lyoo et coll. “A Randomized, Double-Blind Placebo-Controlled Trial of Oral Creatine Monohydrate Augmentation for Enhanced Response to a Selective Serotonin Reuptake Inhibitor in Women With Major Depressive Disorder.” Am J Psychiatry 2012;169:937-945

Pages récemment mises à jour