02/07/2014 18:19

Les réseaux de repos en IRMf dans les troubles de la conscience

Catégorie : Formation, Lecture, Neuro-crypto, Recherche
Présentation aux journées de la FMTS du 1er juillet 2014

Roquet D, Foucher JR, Froehlig P, Pottecher J, Schenck M, Schneider F, Kremer S

Le coma n'est pas un état stable, parmi ses évolutions communes, l'une est particulièrement fréquente, c'est l'état végétatif, la seconde est plus rare, c'est le locked-in syndrome. Il doivent néanmoins être différenciés car si les patients locked in sont conscients et n'ont simplement plus l'usage de leur motricité pour échangé avec leur environnement, les patients en état végétatif ne bougent pas par absence d'activité mentale consciente. Malgré une telle différence, ils sont cliniquement difficile à distinguer et les outils diagnostiques restent insuffisants. Il s'en suit un retard de l'ordre de 2.5 mois pour diagnostiquer un locked in syndrome. Parce que certaines fonctions cérébrales sont conservées dans ce dernier cas, nous avons postulé que les réseaux spontanément actifs lors de l'état de veille au repos seraient identifiables en IRM fonctionnelle de la même façon qu'il se sont chez des sujets sains. Cela ne serait pas la cas chez des patients en état végétatif.

Nous avons réalisé une imagerie fonctionnelle au repos en RMN chez 3 patients atteints de locked-in syndrome, 15 patients dans un état végétatif et 19 sujets sains. L'analyse des réseaux spontanément actifs a monté que la différence était effectivement très significative. Mais certains réseaux étant présents dans de rares cas de patients en état végétatif, cela ne constituait pas un test diagnostic suffisamment spécifique. En revanche l'analyse du type de réseau activé a mis en évidence que certains d'entre eux, communément présent chez les sujets sains, ne s'observaient que chez les patients en locked in, et jamais chez les patients en état végétatifs. Il y a là non seulement matière à un test diagnostic sensible et spécifique, mais cela renseigne un peu plus sur les structures qui pourraient sous-tendre la conscience réflexive et préréflexive chez l'homme.

Voir la présentation

Pages récemment mises à jour