Critères diagnostiques pour le syndrome métabolique selon l'OMS (code E88.9 Anomalie métabolique, sans précision)

Attention, il s'agit d'une définition de l'OMS, le syndrome métabolique n'est pas défini en tant que tel dans la CIM-10.
Cette définition n'est pas non plus reconnue par tous, puisqu'il existe plusieurs définitions concurrentes issues de sociétés savantes (NCEP, EGIR, ACE, IDF). La définition de l'OMS privilégie l'hyperinsulinisme par rapport à la plupart des autres.
Il n'est pas non plus démontré d'interaction positive entre les facteurs, c.à.d. qu'il n'y a pas de supériorité à considérer les différents items dans le cadre d'un syndrome puisque le risque semble plutôt additif en fonction du nombre de facteurs de risque présents.
Pour finir l'ANSM recommande de suivre l'évolution de ces facteurs de risque chez tout patient traité par antipsychotiques (Mars 2010).

Critères

  1. Glycémie à jeun ≥ 6.1 mmol/l ou d’une insulinémie à jeun dans le quartile supérieur
  2. Associée à deux ou plus des critères suivants :
  • BMI supérieur ou égal à 30 kg/m² ou rapport taille-hanche > 0.9 chez l’homme, > 0.85 chez la femme
  • Cholestérol HDL < 0.9 mmol/l pour les hommes, < 1.0 mmol/l pour les femmes ou triglycérides > 1.7 mmol/l
  • Pression artérielle ≥ 140 / 90 mm Hg ou traitement anti-hypertenseur
  • HGPO (pour 75 g de glucose) avec glycémie à 2 heures ≥ 7.8 mmol/l