Critères diagnostiques du trouble déterioratif simple selon le DSM IV R (code F20.6)

Remarque :  Il s'agit de critères de recherche et non de critères cliniques. Malheureusement aucune recherche n'a été entreprise sur ces critères (5 citations dans medline), le diagnostic de trouble de la personnalité du groupe A étant le plus souvent évoqué (schizotypique, schizoïde, ± paranoïaque). Ils sont censés recouvrir le diagnostic de schizophrénie simple de la CIM-10. On retrouve leur équivalent dans les formes systématisées de WKL (catatonies et hébéphrénies principalement).

A. Développement progressif sur une période d'au moins 1 an des 3 manifestations suivantes :

  1. Réduction marquée du fonctionnement à l'école ou au travail.
  2. Apparition et aggravation progressive de symptômes négatifs tels qu'un émoussement affectif, une alogie, et une perte de volonté.
  3. Peu de relations interpersonnelles, isolement social, ou retrait social.

B. Le Critère A de la schizophrénie n'a jamais été rempli.

C. Les symptômes ne sont pas mieux expliqués par une personnalité schizotypique ou schizoïde, un trouble psychotique, un trouble de l'humeur, un trouble anxieux, une démence, ou un retard mental et ne sont pas dus aux effets physiologiques directs d'une substance ou d'une affection médicale générale.

Vers le haut