Critères diagnostiques du trouble schizo-affectif selon le DSM-5 (code F25)

A. Période ininterrompue de maladie caractérisée par la présence simultanée, à un moment donné, soit d'un épisode dépressif majeur, soit d'un épisode maniaque, et de symptômes répondant au critère A de la Schizophrénie qui pour mémoire sont :

  1. Idées délirantes
  2. Hallucinations
  3. Discours désorganisé (p. ex., coq-à-l’âne fréquents ou incohérence)
  4. Comportement grossièrement désorganisé ou catatonique
  5. Symptômes négatifs, (c.-à-d., réduction de l'expression émotionnelle ou aboulie)

N.B. : L'Épisode dépressif majeur doit comprendre le Critère A1 : humeur dépressive (l'anhédonie étant un symptôme négatif de la schizophrénie).

B. Des idées délirantes ou des hallucinations ont été présentes pendant au moins 2 semaines, en l'absence de symptômes thymiques avérés (dépressif ou maniaque) sur l'ensemble de la durée de la maladie.

C. Les symptômes qui répondent aux critères d'un trouble majeur de l'humeur sont présents pendant une partie conséquente de la durée totale des périodes actives et résiduelles de la maladie.

D. La perturbation n'est pas due aux effets physiologiques directs d'une substance (p. ex. une substance donnant lieu à abus, un médicament) ou d'une affection médicale générale.

REM : Les parties mises en caractères gras correspondent aux changements introduits par rapport au DSM IV-R.

Vers le haut

Critères pour le sous-type

Type bipolaire (F25.0) : si la perturbation comprend un épisode maniaque. Un épisode dépressif peut aussi survenir.

Type dépressif (F25.1): si la perturbation comprend uniquement des épisodes dépressifs majeurs.

Remarque : la différenciation entre ces deux sous-types tient à ce que les formes bipolaires sont de meilleur pronostic que les formes dépressives.

Vers le haut

Specificateur

Avec catatonie (cf. définition)

Vers le haut

Codage de l'évolution

Remarques : ce codage ne se fait qu'après un recul d'au moins 1 an après les symptômes initiaux s'il n'y a pas de contradiction avec le critère diagnostic d'évolution.

Premier épisode, actuellement en phase aiguë : Premières manifestations du trouble remplissant les critères symptomatiques et de durée. Un épisode aigu correspond à la période de temps durant laquelle les critères symptomatiques sont remplis.
Premier épisode, actuellement en rémission partielle : Une rémission partielle est une période de temps durant laquelle une amélioration se maintient après un premier épisode et durant laquelle les critères diagnostics symptomatiques ne sont que partiellement remplis.
Premier épisode, actuellement en rémission complète : Une rémission complète est une période de temps après un premier épisode durant laquelle aucun symptômes spécifique du trouble n'est présent.
Episodes multiples, actuellement en phase aiguë : On ne parle d'épisodes multiples qu'après un minimum de 2 épisodes (c.à.d., après un premier épisode, une rémission et un minimum d'une rechute).
Episodes multiples, actuellement en rémission partielle
Episodes multiples, actuellement en rémission complète
Continue
: Les critères symptomatiques du diagnostic sont présents pendant toute l'évolution ou presque de la maladie, avec des période de temps durant lesquelles les symptômes peuvent passer en dessous du seuil diagnostique (bien que non précisé, cela doit durer au moins 1 an pendant lequel les symptômes sont présents > 4/5 du temps).
Non spécifié

Vers le haut

Codage de la sévérité

Pour l'ensemble des troubles du spectre de la schizophrénie, le DSM propose un codage de la sévérité sur une échelle à 8 dimensions, la "Clinician-Rated Dimensions of Psychosis Symptom Severit" ou CRDPSS (évaluation de la sévérité des dimensions symptomatiques de la psychose par le praticien). cf. version papier, ou aller sur le portail patient.

Vers le haut

Changements par rapport au DSM-IVR

Dans le DSM-V, le trouble schizo-affectif est celui pour lequel le changement est le plus notable : il suffit que le sujet ait présenté une fois dans sa vie 2 semaines de symptômes psychotiques hors trouble de l'humeur et que ce dernier soit présent durant la majorité du trouble actif et résiduel pour que le diagnostic puisse être posé. Notez qu'il n'y a sur ce dernier point AUCUN changement par rapport à la version précédente du DSM-IV, le changement est dans le texte d'accompagnement dans lequel il est bien spécifié que l'évaluation de la présence d'un trouble majeur de l'humeur doit se faire sur la durée totale du trouble et pas uniquement sur l'épisode en cours. Ce changement est surtout lié au fait que ce diagnostic avait la plus mauvaise reproductibilité en test-retest avec seulement 20% des patients qui gardaient la même étiquette lors d'une nouvelle hospitalisation.

Ce trouble qui avait été introduit par défaut dans le DSM3R, pour prendre en compte une réalité qui s'éloignait de la théorie dichotomique des psychoses. Il s'agit sans doute d'une nouvelle tentative de le faire disparaitre, les auteurs réaffirmant dans l'introduction leur croyance que ce trouble n'existe pas. De fait, il devrait être utilisé plus rarement (alors que c'est un des diagnostics les plus utilisés pour les psychoses à égalité ou un peu au dessus  du diagnostic de schizophrénie). Mais paradoxalement, il gagnera peut-être le statut de forme à part entière si de tels cas existent... Quoi qu'il en soit, il faudra alors accepter une inflation artéfactuelle des chiffres de la schizophrénie ou des formes non spécifiées avec l'utilisation de ces nouveaux critères :-\. Ces derniers introduisent de façon inégale la notion de cours évolutif dans des critères initialement conçus pour faire des diagnostics d'épisodes.

De façon plus anecdotique on note que l'état mixte n'est plus comptabilisé comme un trouble de l'humeur susceptible d'entrainer un diagnostic de trouble schizo-affectif s'il s'associe à une psychose. C'est la conséquence de sa disparition en tant qu'épisode thymique. Il n'est plus utilisé que comme une spécification. Notons que la majorité des patients en état mixte au sens de Kraepelin ou Léonhard présentent des symptômes psychotiques.

Vers le haut