La dépression tourmentée

Une traduction plus proche du terme allemand aurait peut-être été "dépression auto-tourmentée" pour souligner que les patients se tourmentent eux-mêmes (selbstquälerische). En dehors d'une apathie, l'aspect dépressif est en effet peu évident tant que le patient ne s'exprime pas. Mais il se manifeste à partir du moment ou le sujet se met à parler de ses fautes et des châtiments qui l'attendent lui et généralement aussi ses proches. L'aspect dépressif disparait à nouveau si on parvient à amener le patient à s'exprimer sur un autre thème (difficile). Comme toutes les dépressions pures, ce phénotype est rare.

Vers le haut

Références

Voici les textes de référence pour la dépression tourmentée :

  • Extrait de "Classification des psychoses endogènes", ed. 2015. en cours. traduit de "Aufteilung der endogenen Psychosen", ed. 2004. p. 38-41 (cf. version allemande). A aussi été traduit en anglais "Classification of endogeneous psychosis", ed. 1999. p. 36-39 (cf. version anglaise) ainsi qu'en espagnol "Clasificación de las psicosis endógenas", ed. 1999. (cf. version espagnole) (cf. livre).
  • Extrait de "Diagnostic différentiel des psychoses endogènes", ed. 2014. p. 54-55. Traduit de "Differenzierte Diagnostik der endogenen Psychosen", ed. 1991. p. 41-42 (cf. version allemande) (cf. livre).
  • Extrait de "35 psychoses", ed. 2009. p. 63-64 (cf. livre).

Vers le haut