SP-RENESA

Stratification des psychoses chroniques pour le traitement des symptômes négatifs en rTMS personnalisée
(Stratifying Psychoses for Personalized REpetitive TMS in NEgative Symptoms Alleviation)

SP-RENESA est une étude du programme de recherche CDC.

Introduction

SP-RENESA compare deux traitements pour traiter l’apathie qui peut s’installer après un/des épisodes psychotiques ou schizo-affectifs (manque de motivation, fatigabilité, manque, voire absence de plaisir). Il s’agit de deux protocoles de stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) pour lesquels il existe déjà des preuves d’efficacité dans cette indication.

La question est de savoir s’il est possible de sélectionner à l’avance les patients qui répondront mieux à l’un ou à l’autre protocole, sur la base de critères cliniques et d’imagerie, c.à.d. de personnaliser le traitement. En effet, l’apathie résiduelle semble secondaire à au moins deux mécanismes différents selon les sujets :

  • Soit à une hypo-activité préfrontale gauche,
  • Soit à une hyper-activité prémotrice.

L’hypothèse est que :

  • Les patients dans le premier cas répondront mieux à un protocole de neuromodulation excitatrice du cortex préfrontal gauche (protocole standard)
  • Et que ceux dans le deuxième cas répondront mieux à un protocole de neuromodulation inhibitrice au niveau du cortex prémoteur.

Organisation

Inc - Au cours de la visite d’inclusion, le médecin réalise une évaluation approfondie de l’ensemble de votre pathologie. Il définit avec vous les symptômes cibles que nous vous demanderons d’évaluer quotidiennement sur un site dédié dont il vous donne les codes d’accès. Vous aurez à y renseigner un certain nombre d’auto-questionnaires. Dans la mesure du possible, il sera demandé à votre aidant de faire de même.

S0 - Deux visites préparatoires seront programmées pour réaliser les mesures physiologiques permettant de déterminer le type de traitement auquel vous serez le plus sensible et les régions cibles. Chaque visite est organisée autour d’une IRM d’1h environ. La première visite préparatoire marque le début du protocole compté en semaine (S0).

S4 - La visite d’évaluation pré-thérapeutique est elle aussi organisée autour d’une IRM et comprend une évaluation par le médecin, par vous-même et si possible par votre aidant (auto-questionnaires).

S5 - Le traitement est délivré sur 5 jours consécutifs. Il consiste en 4 séances rTMS de 10 à 20 min, réalisées à 1h d’intervalle. À ce stade, vous ne serez pas informé des résultats d’imagerie et du type de traitement. Les premiers effets ne sont généralement pas observés avant une bonne semaine après la fin des stimulations

S6 - La visite d’évaluation post-thérapeutique se fait la semaine suivante, elle est quasi-identique à celle de S4.

S12 - Visite de fin d’étude. Une fois l’évaluation finale réalisée, les informations relatives à vos résultats d’imagerie et au type de traitement vous serons expliqué. Cela permettra de discuter d’une suite éventuelle en fonction de votre réponse au traitement.

Vers le haut

07/04/2020

Bibliographie, présentations et poster

Articles

Foucher JR, de Billy C, Schorr B, Vercueil L, Obrecht A, Mainberger O, Clauss JME, Weibel S, Elowe J, Bregeon E, Doligez N, Dormegny-Jeanjean LC, Berna F. Les parakinésies: phénoménologie des mouvements anormaux intrinsèques aux psychoses endogènes. Ann. Med. Psychol. (Paris). 2022; 180:588-597 (supplément)

Foucher JR, Jeanjean LC, de Billy CC, Pfuhlmann B, Clauss JME, Obrecht A, Mainberger O, Vernet R, Arcay H, Schorr B, Weibel S, Walther S, van Harten PN, Waddington JL, Cuesta MJ, Peralta V, Dupin L, Sambataro F, Morrens M, Kubera KM, Pieters LE, Stegmayer K, Strik W, Wolf RC, Jabs BE, Ams M, Garcia C, Hanke M, Elowe J, Bartsch A, Berna F, Hirjak D. The polysemous concepts of psychomotricity and catatonia A European multi-consensus perspective. European Neuropsychopharmacology. 2022; 56(3):60-73. (supplément).

Foucher JR, Gawlik M, Roth JN, de Billy C, Jeanjean LC, Obrecht A, Mainberger O, Clauss JME, Elowe J, Weibel S, Schorr B, Cetkovich-Bakmas M, Morra C, Rebok F, Ban T, Bollmann B, Roser MM, Hanke M, Jabs BE, Franzek EJ, Berna F, Pfuhlmann B. "Wernicke-Kleist-Leonhard phenotypes of endogenous psychoses: a review of their validity". Dialogues Clin Neurosci. 2020;22(1):37-49. Une introduction à la classification de Leonhard.

Foucher JR, Greene V. "La CIM et le DSM ou l'impossible validation: pourquoi le ver est dans le fruit". Annales Médico-psychologiques 2010; 168(8):609-615.

Foucher JR, de Billy C, Obrecht A, Mainberger O, Schorr B, Bonah C, Clauss J, Berna F. "Bases épistémologiques de la recherche sur les psychoses : quelle solution pour le choc des cadres paradigmatiques ?" Annales Médico-psychologiques (sous presse, accepté en octobre 2018).

E-book pour liseuse (format epub)

"Pour une psychopathologie différentielle des psychoses endogènes". du Séminaire de psychopathologie différentielle des psychoses endogènes reprend en grande partie cette page avec des additions.

Workshops & présentations

Neurex combined WKL-ECSP hybrid workshop: "Psychomotricity: next move in neuropsychiatry". Ce workshop s'est tenu à Strasbourg du 22 au 24 juin 2022 (toutes les présentations sont accessibles en cliquant sur le lien).

"Epistémologie des classifications". Cours du séminaire de psychopathologie différentielle (2012).

"Epistémologie des classifications en psychiatrie". Cours du séminaire de psychopathologie différentielle (2017) - vidéo (youtube) ou présentation interactive (HTML5).

Vers le haut